Plafonnement et échange de droits d’émissions

septembre 20, 2017 Sujets d’actualité

En vertu du programme de plafonnement et d’échange de droits d’émissions de l’Ontario, l’industrie automobile est exposée à un risque important de fuites de carbone et est grandement tributaire du commerce international puisqu’elle exporte près de 99 % de ce qu’elle fabrique. En l’absence de programmes semblables dans des pays concurrentiels, les coûts de fabrication plus élevés en Ontario attribuables au programme de plafonnement et d’échange (les achats directs de carburant pour alimenter les usines, les coûts d’électricité plus élevés, ou l’augmentation des coûts indirects liés aux fournisseurs et la livraison des biens) ne feront qu’augmenter les risques et diminuer la viabilité concurrentielle des usines automobiles existantes en Ontario.