Le succès du règlement sur les ventes de véhicules zéro émission dépend des efforts accrus déployés pour répondre aux préoccupations des consommateurs en matière d’accessibilité financière et de recharge

Décembre 15, 2023 COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les constructeurs automobiles se sont engagés dans l’électrification, investissant plus de 1,2 trillion de dollars américains à l’échelle mondiale dans cette transformation. Toutefois, les objectifs de vente réglementés pour les véhicules à zéro émission (VZE) qui seront bientôt publiés par le ministre canadien de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbault, ne pourraient pas être atteints si les gouvernements ne déploient pas des efforts plus ambitieux pour répondre aux préoccupations des Canadiens concernant l’accessibilité financière des véhicules et les infrastructures de recharge.

« Avant de prendre l’une des décisions d’achat les plus importantes de leur vie, les Canadiens veulent avoir la certitude qu’ils pourront acheter, utiliser et recharger leur VE d’une manière qui correspondre à leurs différents styles de vie et à leurs exigences géographiques. De plus, les taux d’intérêt et d’inflation élevés ayant un impact considérable sur l’accessibilité financière, de nombreux consommateurs n’ont pas les moyens d’acheter des VE, comme le montre l’augmentation des niveaux de stocks chez nos membres. Au lieu d’essayer de dicter ce que les individus doivent acheter, nous suggérons au gouvernement de se concentrer sur la création d’un ensemble de circonstances adéquates pour stimuler la demande » a déclaré Tim Reuss, Président et chef de la direction de la Corporation des associations de détaillants d’automobiles.

« La réglementation des ventes de véhicules rendra la vie encore plus inabordable pour les Canadiens » a déclaré Brian Kingston, Président et chef de la direction de l’Association canadienne des constructeurs de véhicules. « Atteindre 100 % des ventes de VZE nécessitent un plan complet et à long terme pour soutenir l’adoption des VZE, qui comprend des incitations à l’achat plus fortes pour les consommateurs, un réseau de recharge public généralisé et des améliorations du réseau électrique pour préparer le Canada à accueillir davantage de VZE sur la route. »

« L’industrie automobile s’est pleinement engagée à décarboniser ses produits – il n’y a pas de retour en arrière possible » a déclaré David Adams, Président et chef de la direction des Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada. « Avec les objectifs ambitieux en matière de VZE que nous prévoyons dans le règlement final, nous aurons besoin d’un dialogue complet et significatif entre le gouvernement, les constructeurs automobiles et les services publics pour nous assurer que nous avons l’écosystème nécessaire pour soutenir l’adoption massive des VZE par les consommateurs dans les tous les segments sur de courtes périodes, ainsi qu’un suivi des progrès basés sur des données concernant ces conditions nécessaires. »

Pour plus d’informations sur ce qui est nécessaire pour atteindre 100% des ventes de VZE d’ici 2035, voir le ZEV Timeline.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Tim Reuss, PDG, Corporation des associations de détaillants d’automobiles – cada.ca
Brian Kingston, PDG, Association canadienne des constructeurs de véhicules – cvma.ca
David Adams, PDG, Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada – globalautomakers.ca