ACCV Sujets d’actualité

  • Stimuler l’adoption des véhicules électriques au Canada

    Les constructeurs de véhicules investissent des centaines de milliards de dollars dans l’électrification de leur gamme de véhicules. Les constructeurs proposent actuellement aux Canadiens plus de 40 modèles de véhicules électriques, auxquels viendront s’ajouter plus de 120 nouveaux modèles d’ici 2023, offrant ainsi aux consommateurs davantage de choix afin de répondre à tous leurs besoins. Il sera indispensable de créer de nouvelles mesures incitatives, de développer l’infrastructure de recharge, d’éduquer les consommateurs et de renforcer la collaboration avec l’industrie si le Canada souhaite devenir un leader en matière d’adoption de véhicules électriques.

    Véhicules électriques au Canada Mesures incitatives pour l’adoption de véhicules électriques ailleurs dans le monde Comprendre les batteries de VE

  • L’ACCV appuie le nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM)

    Les sociétés membres de l'ACCV produisent des véhicules et des pièces au Canada dans le cadre de la chaîne de grande valeur hautement intégrée de l'Amérique du Nord. En retour, la chaîne fournit des emplois de qualité à plus de 790 000 Canadiens. L'ACCV incite le gouvernement à ratifier l'ACEUM le plus rapidement possible afin de soutenir la compétitivité du Canada au sein de la zone commerciale intégrée de l'Amérique du Nord.

  • Vivante et dynamique : l’industrie automobile du Canada d’aujourd’hui

    L'innovation est à l'avant-garde de ce que font les constructeurs automobiles canadiens. Les membres de l'ACCV investissent et tirent parti de l'expertise canadienne en matière de recherche, de développement, d'informatique et de génie pour mener des développements innovateurs de technologies des véhicules autonomes et connectés, les systèmes d'infodivertissement et de navigation, les véhicules électriques et les progrès de la sécurité. Les technologies jouent un rôle important dans la compétitivité du Canada à l'échelle mondiale et les constructeurs automobiles s'associent à certaines des meilleures universités du pays, entreprises en démarrage et fournisseurs d'innovations.

  • La compétitivité mondiale du secteur de la construction automobile du Canada : fabrication, informatique et ingénierie

    Compte tenu de la compétitivité sans précédent du marché à l’échelle mondiale, il n’a jamais été aussi complexe de prendre des décisions au sujet des nouveaux investissements dans le secteur de l’automobile. Reconnaissant cette réalité, des cadres politiques fédéraux et provinciaux fournissant une justification convaincante pour de nouveaux investissements en soutien à la fabrication et la recherche automobile au Canada peuvent donner lieu à des résultats éclatants et concrets. Une analyse du secteur a démontré que les mesures incitatives gouvernementales stimulant de nouveaux investissements dans les opérations de fabrication préservent ou créent de nouveaux emplois et revenus fiscaux qui compensent largement le coût des mesures incitatives et présentent un retour sur investissements très favorables.

  • Tarification du carbone

    Une politique efficace de tarification du carbone visant le secteur automobile doit être techniquement réalisable, tenir compte de sa grande exposition au commerce international, assurer une protection contre les fuites de carbone, et garantir que les revenus perçus sont entièrement remis aux compagnies à des fins de réinvestissement pour l'innovation et la réalisation de projets d'efficacité énergétique afin de préserver la compétitivité.

  • Harmonisation réglementaire en Amérique du Nord – Règlements sur les émissions de gaz à effet de serre et des véhicules

    La construction automobile au Canada et sa chaîne d'approvisionnement sont fondées sur une profonde intégration avec le marché américain depuis près de 60 ans. D'abord dans le cadre du Pacte de l'automobile, puis l'Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis, suivi de l'ALENA et, aujourd'hui, l'ACEUM. Les économies d'échelle attribuables à ces ententes engendrent des avantages énormes pour les consommateurs canadiens, leur sécurité et leur environnement. Il est de plus en plus important de maintenir l'alignement réglementaire nord-américain, d'abord au sein du bloc commercial en Amérique du Nord et, à terme, de parvenir à une harmonisation mondiale.

  • Coûts élevés d’électricité

    Les usines d'automobiles en Ontario paient les tarifs d'électricité les plus élevés en comparaison avec les usines concurrentes des états du centre et du sud des États-Unis. Il s'agit d'un des plus importants obstacles locaux à l'investissement par les constructeurs en termes de coûts. Cet écart de coûts correspond à 80 M$ à 126 M$ par année, et il ne cesse de croître.

Nouvelles